Libération myofasciale et Automassage : Les BIENFAITS

Vous avez des douleurs musculaires ? Des raideurs ? Des muscles tendus ? 

Si c’est le cas, vous avez ce qu’on appelle une douleur myofasciale causée par une irritation musculaire, et les traitements de libération myofasciale vous soulageront.

La douleur Myofasciale est une forme de douleur très courante qui provient des muscles ou de leur enveloppe fasciale, et qui est généralement associée à une mini-contraction, une sorte de nœud appelés « Point Gâchette » ou « Trigger Point ».

QU’EST-CE QU’UN TRIGGER POINT (POINT GÂCHETTE) ?  

Le Trigger Point (point gâchette) est une zone congestionnée et inflammatoire du tissu musculaire.

Concrètement, cela se définit comme étant un point localisé hyper irritable, que l’on retrouve le long d’une bande tendue dans un muscle. Le Point Gâchette peut générer une douleur suite à une compression, un étirement ou une stimulation trop importante ou trop soutenue.

Chaque muscle possède des zones prédisposées aux Points Gâchettes. Il est même possible d’en retrouver plusieurs au sein d’un même muscle.

trigger point explained with animation

 

Un Point Gâchette peut être actif ou latent, c’est-à-dire qu’il reproduit la douleur de consultation du patient ou non. Au-delà de la sensibilité locale, les Points Gâchettes actifs ont la particularité de référer la douleur à distance, dans des zones précises du corps.

Cette irradiation peut se faire ressentir comme une douleur ou comme une faiblesse. Par ailleurs, il est possible de ressentir de l’inconfort ou de la douleur seulement dans la zone d’irradiation du muscle. Il importe toutefois de traiter la douleur à la source, c’est-à-dire le muscle associé à cette irradiation.

On remarque que la création de ces points de tension est souvent associée à un manque d’oxygène aux tissus musculaires, à la suite d’une demande trop importante : contraction musculaire répétée, posture soutenue. Il en résulte donc une fatigue ou une douleur musculaire.

Un impact direct ou un claquage musculaire pourrait aussi mener à ce type de pathologie, tant dans la phase inflammatoire que lors de la période de remodelage des tissus, en présence d’adhérences cicatricielles.

COMMENT SE DÉVELOPPE UN TRIGGER POINT (POINT GÂCHETTE) ?  

Les Points Gâchettes sont ainsi susceptibles de se développer dans une multitude de situations quotidiennes : un entraînement intense au sport, une posture travail non optimale, un faux mouvement ou même une mauvaise position de sommeil.

La douleur qui provient des points à gâchette apparaît surtout chez l’adulte dans la période la plus active de sa vie (Physique : travailler et/ou faire du sport & Mental : stress négatif). Ceci est appuyé par des études scientifiques effectuées dans un centre spécialisé pour les douleurs myofasciales.

De ces études ressort notamment que la douleur provenant des Points à Gâchette se manifeste surtout chez les personnes de 31 à 50 ans.

Le but principal est de diminuer la tension musculaire et de favoriser une meilleure circulation locale. Et c’est là que la Libération Myofasciale se révèle être extrêmement efficace. 

Grâce à la libération myofasciale dites « Adieu » aux muscles douloureux.

QU’EST-CE QUE LES FASCIAS ?

Les fascias sont des membranes de tissus conjonctifs qui entourent chaque structure anatomique de notre corps, comme les muscles, les os, les nerfs et les organes.

myobility_liberation myofasciale_automassage_guasha_grattoir musculaire

Ils ont un rôle de protection, de soutien, d’élimination et de cicatrisation. À la suite d’un stress, d’un choc, d’une chirurgie ou d’une inflammation, les fascias peuvent former des adhérences.

Les symptômes sont : la douleur, la raideur et le manque d’amplitude de mouvement. Pour les assouplir, différentes approches myofasciales sont recommandées. (Myofascial= enveloppe de muscle).

Le massage des tissus profonds, la fasciathérapie et la thérapie myofasciale structurale, sont différentes techniques qui traitent spécifiquement le myofascial. Ce sont des thérapies qui se démarquent par leur efficacité. Le thérapeute commence par tester les fascias afin de trouver l’origine du blocage fascial.

Le traitement est fait en fonction de dégager cette zone d’inconfort ainsi que toute la chaine fasciale impliquée. Les muscles qui compensaient sont également relâchés.

Une sensation de rajeunissement, de libération ou encore l’amélioration de l’amplitude de mouvement sont souvent constatées dès le premier traitement. Il faut environ de 3 à 4 traitements pour obtenir un résultat efficace et durable.

Soulagez votre tension musculaire grâce à la libération myofasciale. 

QU’EST-CE QUE LE SYNDROME MYOFASCIAL ?

Le syndrome de la douleur myofasciale est un trouble commun de la douleur chronique qui peut affecter des différentes parties du corps.

Le syndrome de la douleur myofasciale est caractérisé par la présence de nodules hyperexcitables situés dans les muscles squelettiques appelés "Points Gâchettes" (Trigger point).

Un point gâchette (Trigger point) peut être ressenti comme une bande ou un nodule de muscle plus rigide que normale. La palpation des points de déclenchement peut susciter la douleur dans un zone différentes du corps.

Ceci est appelée « Douleur référée. » La douleur référée rend le diagnostic difficile car la douleur imite les symptômes de conditions communes plus connues.

Par exemple, la douleur associée à de points de déclenchement myofasciaux dans la région de la tête et du cou peut se manifester comme les maux de tête de tension, le trouble temporomandibulaire, la douleur oculaire ou les acouphènes. 

Les symptômes du syndrome myofasciale comprennent une douleur persistante et régionale, souvent associée avec la limitation de mouvement du muscle affecté.

La douleur survient le plus souvent dans la tête, le cou, les épaules, les extrémités et le bas du dos.

Les points gâchettes (Trigger point) myofasciaux se développent suite au lésions musculaires. Cela peut être un traumatisme aigu causé par une blessure sportive, un accident, une surutilisation musculaire chronique apportée par les activités professionnelles répétitives, le stress émotionnel ou une mauvaise posture.

myobility_libération myofasciale_automassage_guasha_grattoir musculaire

Un point gâchettes (Trigger point) est composé de nombreux nœuds de contraction où les fibres musculaires de contractent mais ne peuvent pas se relaxer. Ces fibres se traduisent par raccourcissement du muscle et constituent un cordon musculaires tendu – un groupe de fibres musculaires tendues étant du point de déclenchement jusqu’au point d’insertion du muscle.

La contraction soutenue des sarcomères comprime la circulation sanguine locale, provoquant une pénurie d’énergie de la région.

Cette crise métabolique déclenche l’activation des nocicepteurs, générant un schéma de douleur régionale qui fait suite à un passage du nerf spécifique. Les zones de douleur sont donc cohérentes et sont bien documentés pour les muscles différents.

Le traitement du syndrome myofasciale consiste à libérer les points gâchettes (Trigger point) et a réhabiliter la fonction normale du muscle affecté.

COMMENT PRATIQUER LA LIBÉRATION MYOFASCIALE ?

La libération myofasciale peut se pratiquer, de manière naturelle, des façons suivantes : 

  • La Thérapie manuelle auprès d'un spécialiste (Ostéopathe, Kinésithérapeute, Chiropracteur) comme le massage, consiste en l'application d'une certaine pression afin de relâcher les points de déclenchement. 
  • L'Étirement musculaire 
  • L'Automassage manuel ou avec des outils visant un traitement des tissus musculaires et conjonctifs connus sous le nom d’IASTM.

EN QUOI CONSISTE LE TRAITEMENT IASTM OU MTMAI ? 

On parle de MTMAI en Français (Mobilisation des Tissus Mous Assistés par Instrument) ou de IASTM en Anglaus (Instrument Assisted Soft Tissue Mobilization) pour désigner des massages avec outils visant un traitement des tissus musculaires et conjonctifs.

Le terme de Scrapping, couramment utilisé, peut se traduire par grattage ou raclement. Technique ancestrale de la médecine chinoise (Gua-Sha). 

 Soulagez vos douleurs grâce à l’automassage

Myobility_Gua Sha_outil de massage_récupération sportive 

COMMENT PRATIQUER L’AUTOMASSAGE ?

L’automassage peut être pratiqué grâce à un outil appelé « Gua Sha ».

Le Gua sha consiste – avec un outil de massage - à frotter la peau avec des mouvements courts ou longs unidirectionnels sur une zone du corps lubrifiée de baume ou d’huile.

La recherche moderne montre que le « Gua Sha » produit un effet anti-inflammatoire et immunitaire protecteur qui persiste pendant des jours après un seul traitement.

Les bienfaits thérapeutiques sont divers : la douleur, la raideur, la fièvre, le frisson, la toux, la respiration sifflante, les nausées et les vomissements, etc., mais aussi pour les troubles des organes internes aigus et chroniques, y compris l'inflammation du foie dans l'hépatite.

La technique est utile dans toute pratique thérapeutique autorisée et présente un intérêt particulier notamment pour les pour les massothérapeutes, les physiothérapeutes, chiropracteurs et ostéopathes qui travaillent directement avec les patients.

Gua Sha : Outil d’automassage révolutionnaire

COMMENT PRATIQUER LA LIBÉRATION MYOFASCIALE AVEC UN GUA SHA ?

La technique d’utilisation du Gua Sha sur le corps est la suivante :

  1. Choisissez une zone tendue à traiter
  2. Appliquez une fine couche d'émollient (gel ou baume) sur cette zone
  3. En utilisant les bords du Gua Sha positionné à un angle de 45° par rapport à votre peau, exercez des pressions modérées dans un seul sens
  4. Continuez pendant 10-15 secondes sur une seule zone avant de passer à une autre
  5. Répétez cela sur plusieurs sessions. 

Libération myofasciale et l’automassage permet d'augmenter votre mobilité

Myobility_Gua Sha_outil de massage_récupération sportive

COMMENT AUGMENTER MA MOBILITÉ GRÂCE  À L'AUTOMASSAGE ? 

Une partie du corps peut être limitée en raison d'un certain nombre de facteurs, et notamment à cause de restrictions des tissus mous.

Les problèmes de tissus mous peuvent être causés par des blessures par impact ou des blessures par surutilisation provoquant une tension indésirable sur les structures des tissus mous d'un partie du corps.

Les sports et activités qui nécessitent des actions répétitives peuvent également provoquer des adhérences et des tensions dans les muscles (comme le tennis pour l'épaule par exemple).

Aux Etats-Unis, différentes études démontrent que l'IASTM est une excellente méthode à utiliser pour améliorer la mobilité.

Dans une étude menée par Laudner et al. (2014), ils ont évalué l'efficacité de l'IASTM pour améliorer l'adduction horizontale passive aiguë et la plage de rotation interne de l'épaule chez les joueurs de baseball.

Grâce à l'étude, ils ont appliqué un traitement IASTM aux structures postérieures des tissus mous de l'épaule entre les tests d'amplitude de mouvement de l'épaule.

Les résultats de l'étude ont indiqué qu'un seul traitement IASTM des structures des tissus mous peut aider à améliorer l'amplitude des mouvements de l'articulation de l'épaule.

La libération myofasciale avec un outil de massage est une excellente méthode à utiliser pour améliorer la mobilité, lorsqu'elle est utilisée avec des exercices d'automassage, d'étirement et de renforcement.

L'automassage peut également aider à soulager le stress et la tension sur de nombreuses autres zones du corps qui peuvent souffrir de blessures chroniques.

La libération myofasciale avec un outil de massage devient rapidement la nouvelle méthode à utiliser pour soulager les adhérences avec les structures des tissus mous.

La libération myofasciale et l’automassage améliorent vos performances sportives

  Myobility_Gua Sha_outil de massage_récupération sportive Myobility_Gua Sha_outil de massage_récupération sportive Myobility_Gua Sha_outil de massage_récupération sportive 

COMMENT AMÉLIORER MA PERFORMANCE SPORTIVE GRÂCE À L'AUTOMASSAGE ? 

Certains préparateurs physiques se mettent ainsi à intégrer des protocoles de libération myofasciale avec outil de massage dans leur entrainement afin de favoriser la performance sportive.

Le sportif peut également par automassage manuel ou avec outil de massage de type Gua Sha améliorer rapidement sa mobilité et faciliter l’exécution d’actions motrices complexes.

A titre d'exemple, aux Etats-Unis, un athlète et son coach sportif  ont fait le teste dans un centre d’entrainement californien dédié à l’haltérophilie. L'athlète dont la scapula peine à se déplacer en sonnette externe lui limitant ainsi les mouvements de flexion et d’abduction de l’épaule a pratiqué la libération myofasciale avec outil de massage de type Gua Sha.

Dans cet exemple, la pathologie limite les possibilités de l’athlète à maintenir une barre en épaulé. Certains muscles dont le trapèze et le deltoïde postérieur vont ainsi être traités grâce à la libération myofasciale avec outil de massage et montrer de rapides résultats.

La libération myofasciale avec un outil de massage de type Gua Sha est une excellente méthode à améliorer sa performance physique, lorsqu'elle est utilisée avec des exercices d'automassage, d'étirement et de renforcement.

L'automassage peut également aider à soulager le stress et la tension sur de nombreuses autres zones du corps qui peuvent souffrir de blessures chroniques.

La libération myofasciale avec un outil de massage de type Gua Sha devient rapidement la nouvelle méthode à utiliser compléter sa préparation physique afin d'augmenter ses résultats sportifs. 

QUELLES DOULEURS LA LIBÉRATION MYOFASCIALE PEUT SOULAGER ?

SYNDROME DU CANAL CARPIEN

Cette pathologie est liée à la compression d’un nerf au niveau du poignet. Elle fait entre autres ressentir aux malades des picotements, engourdissements…

Un traitement de libération myofasciale par outils de massage de type Gua-Sha avec technique reconnue appelée « Graston ») a été mis en place sur 4 semaines à raison de 2 fois par semaine. Puis sur 2 semaines à raison d’1 fois par semaine.

Le traitement a apporté des améliorations sur la sensation et le contrôle moteur du nerf touché. Ainsi que des réductions des sensations de douleur du malade. 3 mois après la fin du traitement, les améliorations étaient toujours maintenues (3).

TENNIS ELBOW

Tennis Elbow - Tendinite - Epicondylite : Plusieurs termes pour une seule douleur, celle du coude. Cette pathologie affecte le coude et rend notamment douloureux les mouvements du poignet et d’extension des doigts.

Lors du traitement de cette pathologie, des améliorations notables ont été observées en 5 semaines (4). En seulement 2 séances de libération myofasciale par outils de massage de type Gua Sha par semaine.

ENTORSE DE LA CHEVILLE A RÉPÉTITION

En langage plus technique : " l’instabilité chronique de cheville".

Principalement générée par une laxité des ligaments de l’articulation. Généralement un protocole intégrant du travail d’équilibre dynamique apporte d’excellents résultats.

Il a été observé que lors de l’intégration d’une technique de libération myofasciale par outils de massage de type Gua Sha à ces protocoles, ces derniers semblent apporter de meilleurs résultats sur l’amplitude de mouvement, la réduction de la douleur et le contrôle postural dynamique (5).

ET BEAUCOUP D’AUTRES :

  • Douleurs aux dos, aux côtes et à la poitrine
  • Douleurs aux hanches et au bassin
  • Maux de tête et de cou
  • Douleurs à l'épaule
  • Douleurs poignet et à la main
  • Douleurs aux genoux
  • Douleur à l'aine
  • Douleurs pieds et aux mollets
  • Vertiges
  • Acouphènes (bourdonnements d'oreille)
  • Maux de ventre, brûlures d'estomac, remontées acides, et troubles digestifs
  • D’autres maux non-énumérés au niveau des muscles, tendons ou articulations

La Libération Myofasciale avec outils de type Gua-Sha a été adapté aux techniques modernes par MYOBILITY pour vous offrir une approche unique pour soulager vos douleurs, augmenter votre mobilité et prévenir vos blessures.

Myobility_Outil de massage_Gua Sha_STONE_PRENEZ SOIN DE VOTRE CORPS, IL PRENDRA SOIN DE VOUS

(1) Markovic G. Acute effects of instrument assisted soft tissue mobilization vs. foam rolling on knee and hip range of motion in soccer players. J Bodyw Mov Ther. 2015;19(4):690-696

(2) Laudner K, Compton BD, McLoda TA, Walters CM. Acute effects of instrument assisted soft tissue mobilization for improving posterior shoulder range of motion in collegiate baseball players. Int J Sports Phys Ther. 2014;9(1):1-7.

(3) Burke J. et al., A pilot study comparing two manual therapy interventions for carpal tunnel syndrome, J Manipulative Physiol Ther., 2007

(4) Blanchette M., Normand M., Augmented soft tissue mobilization vs natural history in the treatment of lateral epicondylitis: a pilot study, J Manipulative Physiol Ther., 2011

(5) Schaefer J., Sandrey M., Effects of a 4-week dynamic-balance-training program supplemented with Graston instrument-assisted soft-tissue mobilization for chronic ankle instability, J Sport Rehabil., 2012

    Laissez un commentaire

    Ce blog est modéré